Le Diabète

Parce que le diabète reste un défi :
en France la prévalence du diabète atteignait 4,7% en 2013 ; le coût des traitements médicamenteux avait atteint la somme de 7,7 milliards d’euros.
Les complications n’ont pas, pour autant, diminué : le diabète reste, en France, la première cause de cécité avant 60 ans, d’insuffisance rénale terminale et d’hémodialyse, d’amputation non traumatique.

Comment prévenir les complications :

► par une correction aussi précoce et aussi ajustée que possible :
– d’une activité physique insuffisante.
– d’une alimentation inadaptée
– de la glycémie.
– de la pression artérielle.
– des paramètres lipidiques.
– d’un éventuel syndrome d’apnée du sommeil.
– d’une éventuelle consommation de tabac…

► par un bilan annuel de prévention de la micro-angiopathie
dépister la néphropathie diabétique.
– pourquoi : les diabétiques représentent 30% des personnes nécessitant une dialyse et cette proportion ne cesse d’augmenter.
– Comment : par le recherche de la micro albuminurie sur échantillon d’urines. En cas de positivité, une quantification sur urines de 24 h sera proposée.
– Résultat : en cas de positivité, votre médecin vous proposera un traitement protecteur pour le rein.
– dépister la neuropathie diabétique.
– pourquoi le diabète multiplie le risque d’amputation par 10 à 30
– comment par un examen simple : le test au filament
– résultat ? en cas d’anomalie, communication de conseils de prévention, invitation à participer à un atelier
de prévention pied.
Possibilité de consulter un podologue à la recherche d’une anomalie morphologique
du pied ; Suivi podologique recommandé auprès d’un podologue agréé si la neuropathie s’associe à une
artérite ou une anomalie morphologique

► par un bilan annuel de prévention de la macro-angiopathie
pourquoi : parce que 2/3 des personnes diabètiques meurent de complications cardiovasculaires
comment : par un contrôle régulier chez le cardiologue, et si besoin, chez l’angiologue
– votre médecin vous propose une évaluation du risque cardiovasculaire et de la cible du LDL cholestérol, une aide à l’automesure tensionnelle, au sevrage tabagique, au dépistage de l’apnée du sommeil.